Arguments de la ligne de commande des extensions

Commande pour gérer les extensions Blender.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

sous-commandes

Gestion des paquets
list:

Répertorier tous les packages.

sync:

Synchroniser avec les dépots distants.

update:

Mettre à niveau tous les packages obsolètes.

install:

Installer les packages.

install-file:

Installer le package à partir du fichier.

remove:

Supprimer des packages.

Repository Management
repo-list:

Répertorier les dépôts.

repo-add:

Ajouter un dépôt.

repo-remove:

Supprimer le dépôt.

Création d’extensions
build:

Créer un package.

validate:

Valider un package.

server-generate:

Créer une liste de tous les packages.

Package Management

Sous-commande: list

usage:

blender --command extension list [-h] [-s]

Répertorier les packages de tous les dépôts activés.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

-s, --sync

Définir le terme avant de fournir toute autre information.

Sous-commande: sync

usage:

blender --command extension sync [-h]

Télécharger les informations sur le package pour les dépôts distants.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

Sous-commande: update

usage:

blender --command extension update [-h] [-s]

Télécharger et mettre à jour tous les packages obsolètes.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

-s, --sync

Définir le terme avant de fournir toute autre information.

Sous-commande: install

usage:

blender --command extension install [-h] [-s] [-e] [--no-prefs]
                                    PACKAGES
positional arguments:
PACKAGES:

Les packages sur lesquels opérer (séparés par , sans espaces).

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

-s, --sync

Définir le terme avant de fournir toute autre information.

-e, --enable

Activer l’extension après l’installation

--no-prefs

Traiter les préférences utilisateur en lecture seule, empêchant les mises à jour pour les opérations qui autrement les modifieraient. Cela signifie supprimer des extensions ou des dépôts par exemple, cela ne mettra pas à jour les préférences utilisateur.

Sous-commande: install-file

usage:

blender --command extension install-file [-h] -r REPO [-e] [--no-prefs]
                                         FILE

Installer un fichier de package dans un dépôt local.

positional arguments:
FILE:

Le fichier des packages.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

-r REPO, --repo REPO

L’identifiant du dépôt.

-e, --enable

Activer l’extension après l’installation

--no-prefs

Traiter les préférences utilisateur en lecture seule, empêchant les mises à jour pour les opérations qui autrement les modifieraient. Cela signifie supprimer des extensions ou des dépôts par exemple, cela ne mettra pas à jour les préférences utilisateur.

Sous-commande: remove

usage:

blender --command extension remove [-h] [--no-prefs] PACKAGES

Désactiver et supprimer un/des package(s).

positional arguments:
PACKAGES:

Les packages sur lesquels opérer (séparés par , sans espaces).

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

--no-prefs

Traiter les préférences utilisateur en lecture seule, empêchant les mises à jour pour les opérations qui autrement les modifieraient. Cela signifie supprimer des extensions ou des dépôts par exemple, cela ne mettra pas à jour les préférences utilisateur.

Repository Management

Sous-commande: repo-list

usage:

blender --command extension repo-list [-h]

Lister tous les dépôts stockés dans les préférences de Blender.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

Sous-commande: repo-add

usage:

blender --command extension repo-add [-h] [--name NAME]
                                     [--directory DIRECTORY]
                                     [--url URL] [--cache BOOLEAN]
                                     [--clear-all] [--no-prefs]
                                     ID

Ajouter un nouveau dépôt local ou distant.

positional arguments:
ID:

L’identifiant du dépôt.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

--name NAME

Le nom à afficher dans l’interface (facultatif).

--directory DIRECTORY

Le répertoire dans lequel le dépôt stocke les fichiers locaux (facultatif). Lorsqu’il est omis, un répertoire dans le répertoire des utilisateurs est automatiquement sélectionné.

--url URL

L’URL, pour les dépôts distants (facultatif). Lorsqu’il est omis, le référentiel est considéré comme “local” car il n’est pas connecté à un dépôt externe, où les packages peuvent être installés par fichier ou gérés manuellement.

--cache BOOLEAN

Utiliser le cache des packages (par défaut=1).

--clear-all

Effacer tous les dépôts avant de les ajouter, simplifie la configuration des tests.

--no-prefs

Traiter les préférences utilisateur en lecture seule, empêchant les mises à jour pour les opérations qui autrement les modifieraient. Cela signifie supprimer des extensions ou des dépôts par exemple, cela ne mettra pas à jour les préférences utilisateur.

Sous-commande: repo-remove

usage:

blender --command extension repo-remove [-h] [--no-prefs] ID

Supprimer un dépôt.

positional arguments:
ID:

L’identifiant du dépôt.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

--no-prefs

Traiter les préférences utilisateur en lecture seule, empêchant les mises à jour pour les opérations qui autrement les modifieraient. Cela signifie supprimer des extensions ou des dépôts par exemple, cela ne mettra pas à jour les préférences utilisateur.

Création d’extensions

Sous-commande: build

usage:

blender --command extension build [-h] [--source-dir SOURCE_DIR]
                                  [--output-dir OUTPUT_DIR]
                                  [--output-filepath OUTPUT_FILEPATH]
                                  [--split-platforms] [--verbose]

Construire un package dans le répertoire courant.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

--source-dir SOURCE_DIR

Le répertoire source du package contenant un manifeste blender_manifest.toml.

Par défaut, c’est le répertoire courant.

--output-dir OUTPUT_DIR

Le répertoire de sortie du package.

Par défaut, c’est le répertoire courant.

--output-filepath OUTPUT_FILEPATH

Le chemin du fichier de sortie du package (doit inclure une extension .zip).

La valeur par défaut est un nom créé à l’aide de l'id du manifeste.

--split-platforms

Build a separate package for each platform. Adding the platform as a file name suffix (before the extension).

This can be useful to reduce the upload size of packages that bundle large platform-specific modules (*.whl files).

--verbose

Inclure une sortie verbeuse.

Sous-commande: validate

usage:

blender --command extension validate [-h] [SOURCE_PATH]

Valider les métadonnées du package dans le répertoire courant.

positional arguments:
SOURCE_PATH:

Le chemin source du package (soit le répertoire contenant les fichiers du package, soit l’archive du package). Ce chemin doit contenir un manifeste blender_manifest.toml.

Par défaut, le répertoire courant.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

Sous-commande: server-generate

usage:

blender --command extension server-generate [-h] --repo-dir REPO_DIR

Générer une liste de tous les packages stockés dans un répertoire. Cela peut être utilisé pour héberger des packages qui nécessitent uniquement un hébergement de fichiers statiques.

options:
-h, --help

Afficher ce message d’aide et quitter.

--repo-dir REPO_DIR

Le répertoire du dépôt distant.