Introduction

Une trame clé est simplement un marqueur de temps qui enregistre la valeur d’une propriété.

Par exemple, une trame clé pourrait définir que la position horizontale d’un cube est à 3 m sur la trame 1.

L’objectif d’une trame clé est de permettre l’animation interpolée, ce qui signifie, par exemple, que l’utilisateur pourrait ajouter alors une autre clé sur la trame 10, en spécifiant la position horizontale du cube à 20 m, et Blender déterminera automatiquement la position correcte du cube pour toutes les trames entre la trame 1 et la trame 10 selon la méthode d’interpolation choisie (ex. Linear, Bézier, Quadratic, etc.).

Visualisation

il y a quelques fonctions de visualisation importantes dans les Vues 3D qui peuvent aider dans l’animation.

Quand la trame courante est une trame clé pour l’objet actif courant, le nom de cet objet (affiché dans le coin inférieur gauche des Vues 3D) devient jaune.

../../_images/animation_keyframes_introduction_visualization.png

En bas : trame courante à 0. En haut : la trame courante est une trame clé pour Cube.

Types de trame clé

Pour distinguer visuellement les trames clés normales des différents évènements ou états d’animation (extremes, breakdowns, ou autres in betweens), il y a la possibilité de leur appliquer différentes couleurs pour la visualisation.

Keyframe (losange jaune)

Trame clé normale.

Breakdown (petit losange cyan)

État Breakdown. Ex. pour les transitions entre des poses clés.

Moving Hold (losange orange clair)

Une trame clé qui ajoute une petite quantité de mouvement autour d’une pose d’attente. Dans le Dope Sheet il va aussi dessiner une barre entre elles.

Extreme (grand losange rouge)

Un état « extreme », ou à d’autres fins au besoin.

Jitter (petit losange vert)

A filler or baked keyframe for keying on ones, or some other purpose as needed.