Introduction

Le suivi de mouvement (Motion Tracking) est utilisé pour suivre le mouvement d’objets et/ou d’une caméra et, à travers les contraintes, pour appliquer ces données de suivi à des objets 3D (ou à un seul), qui ont été soit créés dans Blender, soit importés dans l’application. Le motion tracker de Blender prend en charge deux outils très puissants pour le suivi en 2D et la reconstruction du mouvement en 3D, notamment le suivi de la caméra et le suivi des objets, ainsi que certaines fonctions spéciales comme la piste plane pour le compositing. Les pistes peuvent également être utilisées pour déplacer et déformer des masques pour la rotoscopie dans l’éditeur Mask, qui est disponible en mode spécial dans l’éditeur Movie Clip.

Views

En mode de suivi (Tracking Mode), trois vues différentes sont disponibles. Vous pouvez basculer entre les modes d’affichage à l’aide du menu déroulant View, qui se trouve dans l’entête. Lorsque vous sélectionnez une vue dans toute la zone du clip vidéo, l’éditeur change. Par conséquent, pour afficher une courbe ou une vue dope sheet, l’éditeur doit être divisé en deux parties, dont une doit passer à la vue de la courbe ou de la vue dope sheet.

Manual Lens Calibration

Toutes les caméras enregistrent des vidéos déformées. Rien ne peut être fait à ce sujet en raison de la manière dont les lentilles optiques fonctionnent. Pour un mouvement précis de la caméra, il faut connaître la valeur exacte de la distance focale et la « force » de la distorsion.

Actuellement, la distance focale ne peut être obtenue automatiquement qu’à partir des réglages de l’appareil photo ou des informations EXIF. Il existe des outils externes qui peuvent aider à trouver des valeurs approximatives pour compenser la distorsion. Il existe également des outils entièrement manuels qui permettent d’utiliser une grille qui est affectée par le modèle de distorsion et les cellules déformées définissent des lignes droites dans la séquence.

Dans Blender, vous pouvez utiliser l’outil Annotation pour cela - il suffit de tracer une ligne qui doit être droite sur le métrage à l’aide de la brosse poly line et d’ajuster les valeurs de distorsion pour faire correspondre les annotations aux lignes du métrage.

Pour calibrer votre caméra avec plus de précision, utilisez l’outil de calibrage Grid d’OpenCV. OpenCV utilise le même modèle de distorsion, cela ne devrait donc pas poser de problème.

Résolution des mouvements de caméra et d’objet

Blender permet non seulement de résoudre le mouvement de la caméra, y compris les prises de vue sur trépied, mais aussi de résoudre le mouvement de l’objet en relation avec le mouvement de la caméra. En plus de cela, il y a le Plane Track, qui résout le mouvement de tous les marqueurs sur un plan.

Outils pour l’orientation et la stabilisation de la scène

Après la résolution, vous devez orienter la scène réelle dans la scène 3D pour un compositing plus pratique. Il existe des outils permettant de définir le sol, l’origine de la scène et les axes X/Y pour effectuer l’orientation de la scène.

Parfois, les séquences vidéo comportent des sauts et des faux mouvements de bascule, comme par exemple lors de l’utilisation d’une caméra à main. Sur la base de certains éléments d’image suivis, Stabilisation 2D est capable de détecter et de compenser de tels mouvements pour améliorer la qualité du résultat final.