Formats graphiques pris en charge

Formats d’images

C’est la liste des formats de fichier d’image pris en charge nativement par Blender :

Format

Profondeur de canal

Alpha

Metadata

DPI

Extensions

BMP

8 bits

.bmp

Iris

8, 16 bits

.sgi .rgb .bw

PNG

8, 16 bits

.png

JPEG

8 bits

.jpg .jpeg

JPEG 2000

8, 12, 16 bits

.jp2 .jp2 .j2c

Targa

8 bits

.tga

Cineon & DPX

8, 10, 12, 16 bits

.cin .dpx

OpenEXR

flottant 16, 32 bits

.exr

Radiance HDR

flottant

.hdr

TIFF

8, 16 bits

.tif .tiff

Indication

Si vous n’êtes pas intéressé par les détails techniques, une bonne règle empirique pour sélectionner les formats de sortie pour votre projet est de :

Utilisez OpenEXR

si vous avez l’intention de faire du compositing ou dé l’étalonnage colorimétrique sur ces images.

Utilisez PNG

si vous avez l’intention de faire une sortie sur écran ou encoder en de multiples formats vidéo.

Utilisez JPEG

pour les sorties sur écran pour lesquelles la taille des fichiers est un souci et la perte de qualité acceptable.

Tous ces formats prennent en charge la compression qui peut être importante lors du rendu des animations.

Indication

Les profondeurs de bits pour les formats d’image représentent les nombres de niveaux de tons par canal suivants :

8

256 niveaux

10

1024 niveaux

12

4096 niveaux

16

65536 niveaux

Ouverture des images

Relative Path (chemin relatif)

Définit le chemin de fichier par rapport au fichier blend actuellement ouvert.

Voir Relative Paths.

Detect Sequences

Détecte automatiquement les séquences d’images dans les images sélectionnées (en se basant sur le nom de fichier). Désactivez cette option quand vous voulez obtenir des images individuelles qui font partie d’une séquence.

Detect UDIMs

Recherche automatiquement les tiles UDIM dans le répertoire de l’image sélectionnée ; si des correspondances sont trouvées, elles sont chargées dans Blender en tant qu’UDIM. Ceci fonctionne en détectant si le nom de fichier a un « .xxxx » (numéro à quatre chiffres) avant l’extension du fichier.

Ouverture d’une séquence d’images

Le nom de fichier des images doivent contenir un numéro, indiquant la trame. La séquence pourrait être ouverte par la sélection des images et par la confirmation par le bouton Open Image ou Entrée.

Enregistrement des images

Format de fichier

Choisir le format dans lequel enregistrer l’image.

Mode de couleur

Choisissez le format de couleur pour enregistrer l’image (ou vidéo). Notez que RGBA n’est pas disponible pour tous les formats d’image, vérifiez la liste ci-dessus pour les détails.

BW, RGB, RGBA

Profondeur de couleur

Certains formats de fichier d’image prennent en charge un nombre varié de bits par pixel. Cela affecte la qualité des couleurs et la taille de fichier. Les profondeurs habituellement utilisées sont :

8 bits (256 niveaux)

Le plus habituel pour les graphiques et vidéo sur écran.

10, 12, 16 bits

Utilisé par certains formats destinés à la photographie et aux films numériques (tels que DPX et JPEG 2000).

16 bits flottants à demi-précision

Bien que le 32bits flottants simple précision soit souvent d’une précision plus que suffisante, le flottant demi-précision peut économiser de l’espace disque tout en fournissant une gamme hautement dynamique.

32 bits flottants

Profondeur de couleur de la plus haute qualité.

Note

Le système d’image de Blender prend en charge en interne aussi bien :

  • 8 bits par canal (4 x 8 bits).

  • 32 bits flottants par canal (4 x 32 bits) - utilisant 4 fois plus de mémoire.

Les images dont la profondeur est supérieure à 8 bits par canal seront converties en une image float au chargement dans Blender.

Compression

Utilisé pour réduire la taille de l’image. La manière de le faire peut varier selon le format de fichier et les réglages utilisés.

Quality

Comparable à Compression mais est utilisé pour les fichiers de fichier basés sur JPEG. La qualité est un pourcentage, 0% étant le maximum de compression et 100% signifie sans compression.

Save As Render

Applique les transformations de couleur à l’image enregistrée.

Copy

La case à cocher Copy va définir si le bloc de données va faire référence au fichier nouvellement créé ou si la référence sera inchangée, en la maintenant au fichier d’origine.

Détails des formats

Cineon & DPX

Cineon est le standard de Kodak pour le scannage de films, 10 bits par canal et logarithmique. DPX a été dérivé de Cineon comme le standard d’industrie ANSI/SMPTE. DPX prend en charge le 16 bits par canal, aussi bien linéaire que logarithmique. DPX est actuellement un standard largement adopté, utilisé dans l’industrie matérielle/logicielle du film.

DPX, comme Cineon, enregistre et convertit seulement la gamme des couleurs « visibles » entre les valeurs 0.0 et 1.0 (comme résultat de rendu ou de compositing).

OpenEXR

OpenEXR d’ILM est devenu un standard de l’industrie du logiciel pour les fichiers d’image HDR, spécialement en raison de sa structure flexible et extensible.

Un fichier OpenEXR peut enregistrer de multiples couches et passes. Ce qui signifie que les images OpenEXR peuvent être chargées dans un Compositeur en gardant intacts les couches et les passes de rendu.

Options de sortie

Les options disponibles pour le rendu OpenEXR sont :

Profondeur de couleur

Enregistre à moitié les images dans un format personnalisé en virgule flottante de 16 bits par canal. Cela réduit la « profondeur de bits » réelle à 10 bits, avec une valeur de puissance de 5 bits et 1 bit de signe.

Float (Half), Float (Full)

Codec
PXR24

Algorithme avec perte de Pixar, convertissant les floats 32 bits en floats 24 bits.

ZIP

Compression sans perte standard utilisant Zlib, opérant sur 16 lignes de scan en même temps.

PIZ

Compression par vaguelette sans perte. Compresse bien les images avec grain.

RLE

Run-length encoded, sans perte, fonctionne bien dans les cas où les lignes de balayage ont les mêmes valeurs.

ZIPS

Compression sans perte standard utilisant Zlib, opérant sur une seule ligne de scan à la fois.

DWAA

Algorithme du type JPEG avec perte fourni par DreamWorks.

Z Buffer

Enregistre l’information de profondeur. Dans Blender, celle-ci est maintenant écrite aussi en floats, pour représenter la distance exacte de la caméra.

Preview

Dans le rendu des animations (ou de simples trames via la ligne de commande), Blender enregistre aussi la même image en JPEG, pour une prévisualisation ou un téléchargement rapide.

Radiance HDR

Radiance est une suite d’outils pour la simulation d’éclairage. Comme Radiance avait le premier (et pendant longtemps le seul) format d’image HDR, ce format est pris en charge par beaucoup d’autres paquets logiciels.

Les fichiers Radiance .hdr enregistrent les couleurs encore en 8 bits par composant, mais avec une valeur d’exposant 8 bits supplémentaire (partagé), les transformant ainsi en 32 bits par pixel.