Formats vidéo et audio pris en charge

Formats vidéo

Ces formats sont utilisés principalement pour compresser des séquences de rendu en un film lisible (ils peuvent aussi être utilisés pour faire des fichiers audio purs)

Un codec est une petite routine qui compresse la vidéo de sorte qu’elle tient sur un DVD, ou est susceptible d’être diffusé en stream sur Internet, sur le câble, ou est simplement d’une taille raisonnable. Les codecs compressent les canaux d’une vidéo pour économiser de l’espace et permettre la lecture en continu. Les codecs avec perte * produisent de plus petits fichiers au dépens de la qualité d’image, alors que les codecs *sans perte (lossless) compressent autant que possible la vidéo, mais sans perte de donnée.

Certains codecs, comme H.264, sont très bien pour les grandes images. Les codecs sont utilisés pour encoder et décoder le film, et ainsi ils doivent être présents à la fois sur la machine d’encodage (Blender) et la machine cible. Les résultats de l’encodage sont enregistrés dans un fichier conteneur.

Il y a des douzaines, voire des centaines, de codecs, dont Xvid, H.264, DivX, Microsoft, etc. Chacun a des avantages et des inconvénients et une compatibilité avec différents lecteurs sur différents systèmes d’exploitation.

Note

La plupart des codecs ne peuvent compresser que les couleurs RVB ou YUV, mais certains prennent également en charge le canal Alpha. Les codecs prenant en charge RGBA incluent:

  • Codec vidéo FFmpeg #1

  • PNG

  • Quicktime

  • PNG TIFF Pixlet n’est pas sans perte, et peut être seulement disponible sur macOS.

  • WebM/VP9 (cependant Blender ne peux pas importer le canal alpha du fait d’une limitation of FFmpeg).

Blender offre trois manières d’exporter des vidéo, dans le sélecteur File Format des propriétés Output :

AVI JPEG

AVI mais avec compression JPEG. Des fichiers plus petits avec perte mais pas aussi petits que ceux que vous pouvez obtenir avec l’algorithme de compression d’un codec. La compression JPEG est aussi celle utilisée dans le format DV des caméras numériques.

AVI Raw

Trames non compressées au format Audio-Video Interlaced (AVI).

FFmpeg Video

Encodage vidéo via la bibliothèque FFmpeg. Les codecs disponibles dépendent du système d’exploitation et de la version de FFmpeg. Cette option permet un grand nombre d’encodages différents, certains préréglages sont disponibles (à droite du sous-panneau Encoding) pour vous aider à démarrer. Cette option est également la seule permettant d’exporter l’audio.

Conteneurs FFmpeg

MPEG-1: .mpg, .mpeg

Un standard pour la compression vidéo et audio avec perte. Il est conçu pour compresser des vidéos numériques de qualité VHS et des CD audio en dessous de 1.5 Mbit/s. Ce conteneur impose le codec vidéo, vous ne pouvez que définir les paramètres de qualité, et le codec audio.

MPEG-2: .dvd, .vob, .mpg, .mpeg

Un standard pour “le codage générique d’images animées et d’informations audio associées”. Il décrit une combinaison de méthodes de compression vidéo avec perte et de compression audio avec perte qui permettent l’enregistrement et la transmission de films en utilisant les médias d’enregistrement et la largeur de bande de transmission actuellement disponibles.

MPEG-4: .mp4, .mpg, .mpeg

Tout en étant un video codec, il est également un vrai conteneur, dans lequel vous pouvez enregistrer des flux vidéo et audio en utilisant divers codecs. Il est largement pris en charge pour un grand nombre de lecteurs logiciels ou matériels.

AVI: .avi

Un dérivé de Resource Interchange File Format (RIFF). Un des premiers formats de conteneur parmi les plus largement utilisés.

Quicktime: .mov

Un format multipiste. Les formats de conteneur Quicktime et MP4 peuvent utiliser les mêmes codecs. Ils sont pratiquement interchangeables dans un environnement Quicktime exclusif. MP4, étant un standard international, a plus de soutien.

DV: .dv

Un procédé de compression vidéo intra-trame, utilisé par un grand nombre de caméras numériques . Il utilise la transformation cosinus discrète (DCT, algorithme similaire à jpeg) pour compresser les vidéos trame par trame. L’audio est enregistrée sous forme non compressée. Ce conteneur impose le codec vidéo, vous ne pouvez que définir les paramètres de qualité.

Ogg: .ogg, .ogv

Un standard libre de format de conteneur, un format de fichier qui peut gérer un nombre illimité de pistes (vidéo, audio, image ou sous-titre) dans un seul fichier.

Matroska: .mkv

Un standard libre de format de conteneur, un format de fichier qui peut gérer un nombre illimité de pistes (vidéo, audio, image ou sous-titre) dans un seul fichier.

Flash: .flv

Un format de fichier de conteneur utilisé pour distribuer des vidéos sur Internet avec le lecteur Adobe Flash. Ce conteneur impose le codec vidéo, vous ne pouvez que définir les paramètres de qualité.

WebM: .webm

Un format de conteneur ouvert et gratuit, conçu pour être utilisé pour le streaming sur Internet. Notez que ce conteneur ne peut contenir que de la vidéo VP9, et de l’audio Vorbis ou Opus.

Codecs vidéo FFmpeg

Ces options ne sont pas disponibles avec tous les Conteneurs.

No Video

Pour l’encodage audio uniquement.

DNxHD

Conçu pour être utilisé à la fois comme un format intermédiaire adapté à l’édition et comme un format de présentation. Il peut être soit sans perte, soit avec perte.

DV

Voir Conteneurs.

Codec vidéo FFmpeg #1

FFV1 est un codec vidéo int sans perte. Il peut utiliser soit un codage de longueur variable soit u n codage arithmétique pour le codage de l’entropie. L’encodeur et le décodeur font partie de la bibliothèque libre open-source libavcodec dans FFmpeg. Prend en charge un canal alpha.

Flash Video

Voir Conteneurs.

H.264

Une variante moderne de la famille MPEG-4, ce codec avec perte est très couramment utilisé. Il offre un très bon rapport compression/qualité.

HuffYUV

Codec vidéo sans perte créé par Ben Rudiak-Gould qui est destiné à remplacer le YCbCr non compressé comme format de capture vidéo.

MPEG-1

Voir Conteneurs.

MPEG-2

Voir Conteneurs.

MPEG-4(DivX)

Hérite d’un grand nombre de fonctionnalités de MPEG-1 et MPEG-2 et d’autres standards associés, mais ajoute également de nouvelles fonctionnalités.

PNG

Sans perte (lossless), ce codec enregistre chaque trame comme une image indépendante dans le flux vidéo. La compression sera faible, mais comme chaque trame est pleinement autonome, le gommage et l’édition peuvent être plus simples. Prend en charge un canal alpha.

QT rle / QT Animation

Format original des vidéos Quick Time. Prend en charge un canal alpha.

Theora

Un codec de format libre avec perte conçu de concert avec le conteneur Ogg.

WEBM / VP9:

Un format ouvert de compression vidéo avec perte. Un des codecs les plus récents, il est largement utilisé pour le streaming Internet.

Codecs audio FFmpeg

No Audio

Pour l’encodage vidéo uniquement.

AAC

Advanced Audio Codec, un schéma standardisé d’encodage et de compression avec perte pour l’audio numérique. AAC donne généralement une qualité de son meilleure que MP3 aux débits binaires comparables.

AC3

Audio Codec 3, une technologie de compression audio développée par les Laboratoires Dolby.

FLAC

Codec audio sans perte libre. L’audio numérique compressée par l’algorithme de FLAC peut être réduite habituellement de 50-60% de sa taille d’origine.

MP2

Format de compression audio avec perte.

MP3

Format de compression audio avec perte, largement utilisé comme format audio final.

Opus

Un format de compression audio avec perte, conçu pour encoder la parole ou l’audio général et dans l’intention de remplacer le codec Vorbis.

PCM

Pulse Code Modulation, une méthode utilisée pour représenter des signaux analogiques échantillonnés. C’est le standard pour l’audio numérique dans les ordinateurs et dans divers formats de Blu-Ray, Compact Disc et DVD, ainsi que dans les systèmes de téléphonie numérique.

Vorbis

Un format libre, hautement compressé, comparable à MP3 ou AAC. Vorbis donne généralement une qualité de son meilleure que MP3 aux débits binaires comparables.

Limitations connues

Taille de sortie vidéo

Certains codecs imposent des limitations à la taille de sortie, H.264, par exemple, requiert à la fois que la hauteur et la largeur soient divisibles par 2.